Correspondance avec ma plume #6

Chère toi, chère beauté,

En laquelle je me suis incarnée,

Arrête de me faire chXXX !

Ah zut...c'est vrai, tu vas encore me censurer!


Tu me dis de faire toujours attention:

"Soit convenable et polie!"

Tu me dis de changer de ton,

Vocabulaire choisi.


Mais je suis ta face obscure.

Je suis le chaos insécure

Qui sévit au fond de toi

Qui résonne parfois

Dans la profondeur du soir

Bien tapie dans le noir.


Tu savais que j'étais versatile

Tu ne pouvais ne choisir que ma face pile

Tu t'es offerte à moi toute entière

Alors il faudra donc t'y faire!


Je sais donner, je sais reprendre,

Voici la leçon à apprendre.

Tu ne voyais que les paillettes,

Les heures de gloire, les jours de fête,

Dans notre histoire d'amour,

Dans nos échanges de chaque jour.


Mais quand le monde s'emmêle,

Quand l'écume nous brûle de sel,

C'est plus difficile de résister

Aux pluies amères déchaînées.


A ta naissance, je t'ai choisie.

Sur ta route, je t'ai poursuivie.

Je ne veux que ta compagnie,

Je ne te lâcherai pas aujourd'hui.


Il reste encore quelques lueurs,

Alors retrouve toute ta candeur!

Au travail, de suite remets toi.

Avance toujours et ne te retourne pas

Ne t'inquiète pas, je suis près de toi.

Longue vie au trois mots: toi et moi!



2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout